Soirées de miséricorde

30 décembre 2016

Ces soirées trouvent leur source d’inspiration dans le message du Sacré Cœur de Jésus reçu à Paray le Monial par Sainte Marguerite Marie Alacoque et de Sainte Faustine Kowalska « messagère » de la miséricorde divine. Elles cherchent à ouvrir à une rencontre personnelle avec le Seigneur, pour se laisser toucher, conduire et renouveler par sa miséricorde.

Le Seigneur nous a appelé en couple pour organiser ces Vendredis de la miséricorde. Cet appel a eu lieu suite à la réception d’une icône de Jésus Miséricordieux chez nous qui nous a fait découvrir le message de Sainte Faustine.
Le Seigneur nous a inspiré pour construire ces soirées en mettant sur notre route les bonnes personnes au bon moment. Une petite équipe s’est créée. On a eu des très belles réunions de prières chaque mois pour préparer la soirée suivante et à chaque fois les démarches ont été inspirées par l’Esprit Saint.

Déroulement

Elles ont lieu chaque premier vendredi du mois avec trois temps forts :

  1. Une messe avec une exhortation sur la miséricorde
  2. Une veillée d’adoration animée d’une durée d’une heure trente, avec possibilité de se confesser
  3. En dernière partie de veillée la récitation du chapelet de la miséricorde divine.

Dans le souffle de l’Esprit-Saint et en lien avec le calendrier liturgique

Chaque soirée a été priée au préalable en cherchant à accueillir les motions de l’Esprit-Saint pour se laisser conduire par lui. L’inspiration permettra de poser le fil rouge de la soirée avec la mise en place de propositions de démarches ouvrant à un chemin de conversion.

Organisation de la veillée

Importance de l’accueil

  • Tisane à l’entrée de l’église, personnes à l’écoute et bienveillantes pour ceux qui arrivent. Plaids disponibles en hiver.
  • Beauté du lieu : un travail préparatoire autour de l’autel qui accueille le St Sacrement pour déployer une forme de magnificence, être propice au recueillement (pénombre de l’église, beaucoup de bougies, mise en lumière du St Sacrement), et mise en valeur des éléments en lien avec les démarches proposées (autour de l’autel et tapis, coussins pour s’agenouiller).
  • Présence centrale du Tableau de Jésus Miséricordieux (au-dessus de l’autel)

Place de l’animation

  • Importance de l’adaptation musicale et priante de la veillée en fonction de ce qui s’y vit
  • Beauté des chants, instruments,
  • prières spontanées
  • accompagnement priant de la démarche proposée pendant la soirée.

Confession, écoute, intercession

  • Des prêtres sont présents pour confesser
  • Il y a des corbeilles pour déposer des intentions de prières (les intentions sont ensuite confiées à la prière d’une communauté religieuse).
  • Ceux qui le désirent peuvent prendre une Parole de Vie (Extraits de la Bible ou paroles de Saints)
  • La prière des frères est proposée avec des binômes d’intercession

Récitation du chapelet de la divine miséricorde

Une ouverture à l’évangélisation de rue

Des binômes d’évangélisation peuvent être envoyés au commencement de la veillée, bénis par le Saint Sacrement et reviennent à la fin de la veillée partageant un petit témoignage d’action de grâce de ce qui a pu se vivre.

Esprit de la veillée

Pendant la messe, l’exhortation sur la miséricorde doit pouvoir préparer les cœurs à la veillée d’adoration.
Pendant la veillée les démarches proposées sur le thème de la miséricorde ouvrent à un cheminement pour se laisser toucher par la miséricorde de Dieu.
La beauté des lieux, les chants et l’accompagnement priant aident au recueillement. Un fort accent est mis sur la simplicité et la fraternité qui se dégage de ces soirées afin que la miséricorde de Dieu soit présente sur place et qu’elle favorise un cœur à cœur avec la miséricorde divine.
La louange peut trouver sa place en début ou fin de veillée.

Exemples de thèmes de soirées

  • Janvier : Soirée Spéciale Famille : commençons l’année avec Marie, Mère de Dieu portés par la Sainte Famille
  • Février : En route vers le Carême, entrons dans un chemin de conversion
  • Avril : Soirée Spéciale Famille, à la veille du « Dimanche de la Miséricorde » Dans la joie de la résurrection, laissons-nous aimer et transformer par le cœur rempli d’amour de Dieu !
  • Mai : Entrons dans la neuvaine de la Pentecôte et appelons le Saint Esprit que le Christ a promis de nous envoyer.
  • Juin : Fête du Sacré Cœur de Jésus : prenons le temps d’une rencontre avec le Cœur rempli d’Amour de Jésus. Et répondons à l’appel de mission du Pape François en invitant une personne à cette rencontre.

Fruits

Les fruits de ces soirées sont nombreux.
Le premier fruit c’est la Joie, une joie profonde qui nous a fait grandir dans notre unité de couple et qui s’est déployée dans les temps de prières vécus avec nos jeunes enfants. Cette joie nous a fait grandir dans la louange, joie de chanter les merveilles de Dieu.
L’organisation de ces soirées nous a fait grandir aussi dans l’abandon vis-à-vis du Seigneur, dans un chemin de confiance pour se laisser guider.
Et ces soirées ont fait grandir un chemin de foi lié à l’expérience de la miséricorde divine pour nous et tourné vers les autres.

Parmi les nombreux témoignages reçus :
" Merci Seigneur pour la personne qui nous a témoigné que ces soirées l’avaient sauvé et avait ouvert une voie de réconciliation avec sa fille."
" Merci pour cette autre personne qui nous a témoigné qu’elle ne s’était pas confessé depuis trente ans et qu’elle venait de faire une rencontre transformante avec le Seigneur."
" Merci pour un ami de la rue SDF qui a été assidu à ces soirées et qui lui ont apporté un renouveau dans sa vie. Nous sommes témoins d’un chemin de paix chez lui et d’une ouverture à se laisser aimer."